On a rencontré : Le French Liquide (enfin Lips)

La rencontre a eu lieu courant juin, une visite à Saint-Julien-de-Concelles (Loire-Atlantique) avec les équipes du laboratoire Lips, créateur des marques Le French Liquide, Salt E-Vapor ou encore SuperVape pour le DIY et KoddoPod pour le matériel de vapotage. Une visite et plusieurs rencontres intéressantes. On vous retrace le parcours de cette matinée au contact d’un ténor des e-juices à la française.

Niché au coeur du vignoble nantais, à quelques encablures des communes de Clisson ou de Vallet, le laboratoire Lips a fait son nid. Déménagé du Nord du département pour rejoindre la région du Muscadet, le labo a bien sûr emmené toutes ses marques dans ses bagages, ses équipes et tout son savoir-faire. Lips, c’est le petit nom donné au laboratoire à l’origine des marques Le French Liquide ou Salt E-Vapor. Vous connaissez sûrement La Chose ? Vous venez de découvrir les sels de nicotine et vous avez à tous les coups remarqué le gorille qui trône fièrement sur les emballages des e-liquides Salt E-Vapor ? C’est le moment de découvrir aussi les coulisses, l’envers du décor d’une marque dynamique et pleine d’idées pour l’avenir. On commence la balade ?

L'équipe du laboratoire Lips
L'équipe Lips et Jacques Le Houezec, venu pour faire passer la certification CIMVAPE. Lips est le premier laboratoire à avoir reçu cette certification !
vitrine et e-liquides Le French Liquide et Salt E-Vapor
Les meilleures recettes signées Lips sous verre ! Une protection rapprochée avec la célèbre main de La Chose, sculptée dans les bureaux du labo.
Nike Air Lips
La marque a eu une idée géniale : personnaliser des paires de Nike au nom de l'entreprise. Les jaloux sont déjà nombreux.

Lips : un laboratoire d’e-liquide dans le vignoble… pour des grands crus bien sûr !

Accueilli par Jonathan (John), c’est le responsable des questions de communication qui m’ouvre les portes, un collègue quoi. Les premiers échanges sont ceux des présentations, sa casquette vissée sur la tête John me fait faire le tour du propriétaire et des équipes, affairées à leur quotidien. J’y découvre une véritable fourmilière où se côtoient graphiste, secrétaire-comptable, développeur ou chargé des affaires en Asie entre autres… Le tour est complet : la salle de vie de l’entreprise, son coin télé-PS4, son Open Space.

A la fin de ce premier tour, une chose me frappe l’esprit : Lips, c’est bien plus qu’un laboratoire rempli de scientifiques en blouse blanche. Tellement plus.

Après le bureau, place à l’envers du décor. Une porte sécurisée, un panneau triangulaire, c’est parti pour la visite du laboratoire de fabrication. A l’intérieur, c’est Renaud, Docteur en Chimie, qui m’attend. Avec sa charlotte, ses sur-chaussures protectrices et sa blouse blanche, l’atmosphère devient drôlement sérieuse. Une première vanne fuse sur la casquette de John, le ton est le même, dans les bureaux comme au labo, c’est important.

Une analyse optimale pour des e-liquides premium : une évidence pour les équipes de Lips

Entouré de toutes ses machines d’analyses et mélangeurs de e-liquide, Renaud est comme un poisson dans l’eau. Le jargon est franchement technique, on vous l’épargnera, mais les éléments déclarés sont plus que rassurants. Dans son travail, Renaud analyse avec une précision diabolique le moindre détail de chaque molécule présente dans une base, un booster, un e-liquide et bien plus encore à l’avenir. Les teneurs d’une molécule apparaissent sur différents écrans, graphiques et chiffres se mélangent comme un DIY dans ma tête.

Pour Renaud, c’est son all day, il maîtrise son sujet sur le bout des doigts et vulgarise à merveille son savoir-faire scientifique pour expliquer comment Lips a mis la qualité des produits au coeur de sa réussite. La démonstration théorique faite, j’ai même le droit de voir tourner en direct la machine chargée de réaliser des analyses chimiques. Et vous aussi du coup, puisqu’elle a été filmée à l’oeuvre.

Le processus de création d’un e-liquide chez Lips : la patience récompensée !

La question de la création d’e-liquide vient rapidement sur la table. Tout le monde y met son grain de sel sur le plan de l’élaboration et des propositions aromatiques… mais c’est Renaud qui traduit les demandes en dosage, en analyse chimique, en mélange et en steep avant que le test olfactif et vapologique prenne la suite. Parfois, un e-liquide met des mois à sortir du laboratoire de Lips. Parce que c’est les vacances et la fête quotidienne chez Lips ? Pas du tout, c’est surtout parce que les analyses sont aussi poussées que les phases de création. Cédric, co-gérant de l’entreprise, est un ancien parfumeur de métier, son nez est « capable de déceler tous les arômes d’un e-liquide avant la machine d’analyses » déclare avec un immense respect, le docteur Renaud.

La passion de l’arôme parfait est poussée à la perfection, comme en témoigne le succès des plus belles références de la marque.

Analyse des composants et molécules présentes dans les e-liquides
Machine d'analyse et bras robotisé pour les e-liquides
Machine d'analyse de e-liquides et leurs composants

Charlotte, sur-chaussure jetable : en route pour le conditionnement à la Lips !

Du laboratoire, un petit bruit se fait entendre. Derrière un portail électrique industriel, c’est le centre de conditionnement. Dans la salle, une équipe s’affaire autour de différentes machines, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Après avoir quitté sa casquette, John enfile une charlotte du plus bel effet. Je ne me moque pas, je fais de même dans la foulée et toute l’équipe à l’intérieur a le même style que nous. La balade nous emmène à la rencontre de différents ateliers de conditionnement. La vidéo ci-contre vous montre par ailleurs la vie d’un flacon sur la chaîne de conditionnement.

Le laboratoire grandit et s’agrandit

Les machines, plus ou moins automatisées, plus ou moins récentes et volumineuses, témoignent de l’évolution et de la croissance d’une entreprise qui développe son outil industriel avec une belle cadence. Des locaux trop petits, c’est toutefois une question qui se pose déjà pour Lips, en phase de projet pour agrandir ses bâtiments de conditionnement et stockage prochainement.

Olivier et Cédric : les hommes clés de l’histoire Lips

Après le conditionnement et un petit tour par le stock, place à la rencontre avec les patrons du laboratoire Lips, Cédric et Olivier. Le premier nommé, parfumeur de métier, a trouvé « l’idée sympa de s’enfermer dans un laboratoire pour apporter des solutions gustatives au sevrage tabagique ». Olivier quant à lui, son truc c’est le développement web. Back-office, ERP, des trucs 2.0 quoi. Il y a huit ans, Olivier voulait « ouvrir un site web de la vape ». Partant de ces deux idées, Lips pouvait voir le jour. A eux deux, ils ont ouvert les portes d’une entreprise qui compte aujourd’hui plus de 30 salariés.

A l’origine de Lips : une histoire de rencontres

A l’origine, il y a huit ans, tous les deux étaient juste des vapoteurs en quête de saveurs introuvables. Le lien entre parfumerie et vapotage, la connexion avec le développement web et les outils de gestion numérique a finalement fait osmose et dès les premiers jours de l’entreprise, une règle d’or s’est imposée, comme le souligne Cédric : « Pour nous c’était important d’investir dès le début dans la recherche et le développement. En parfumerie, la R&D c’est une évidence, c’était donc tout aussi logique de l’appliquer à la création d’un e-liquide ». Aujourd’hui, deux docteurs en chimie font partie des équipes du laboratoire Lips et les analyses de chaque matière destinée à rejoindre les e-liquides de la marque sont poussées à un point optimal.

A travers cette visite, vous l’aurez remarqué et nous aussi, le laboratoire Lips c’est en fait une belle entreprise qui maîtrise sa fabrication de A à Z, innove et respecte ses clients avec des gages de qualité optimaux dans la conception de tous ses produits. On se retrouve très vite avec une surprise de taille signée Lips… Rendez-vous sur nos réseaux sociaux dimanche 14 juillet pour en savoir plus…

Vitrine des koddo pod de Lips

Le Koddo Pod : l’avenir pour Lips

La réputation des aromaticiens de chez Lips n’est plus à faire et c’est maintenant sur le terrain de la création de matériel de vapotage, au format pod, que la marque se développe. Grâce à la combinaison gagnante « e-liquide Lips + matériel Lips », le laboratoire français a su conquérir une clientèle bien au-delà de l’Hexagone. De quoi alimenter des ambitions de développer de nouvelles gammes de matériel performants et adaptés aux meilleurs e-liquides du marché.

Récemment, c’est en Chine et en Allemagne, à l’occasion de deux salons internationaux, que Lips a pu mettre son Koddo Pod au défi de la concurrence des fabricants mondiaux. La force du laboratoire ? Produire à la fois le matériel et des e-liquides premium, aux sels de nicotine notamment. Une association qui a beaucoup plu et donne déjà de belles idées pour la suite aux équipes de chez Lips. On en reparlera !