Plateau de montage

Sur un atomiseur reconstructible, c'est l'élément sur lequel on fixe sa ou ses résistances. Plusieurs plateaux types existent :

  • Le plateaux à plots. Ce sont généralement des plots circulaires, filetés à l'intérieur, on y fixe sa résistance soit directement entre la vis et le plot soit par un trou percé perpendiculairement au plot. 
  • Le plateau velocity qui est en fait deux plots rectangulaires avec très souvent des vis latérales de type Allen.
  • Le plateau postless. C'est un plateau où les fixations sont dissimulées dans la base du plateau, on aperçoit en règle générale simplement des trous dans lesquels on glisse les fils verticalement. Le serrage s'effectue sur le côté de la base.
  • Le plateau à clamps. C'est une petite lamelle qui vient faire pression sur les fils pour les maintenir. Cette lamelle est serrée par une vis.

Bien sûr, il en existe d'autres et c'est ce qui fait le charme des reconstructibles. Les plateaux de montage peuvent par conception n'être prévus que pour des single coil ou au contraire, que des dual coils.

Certains fabricants fournissent des pièces supplémentaires pour boucher une partie de leur plateau ce qui les transformera de dual à single coil (appelé souvent « réducteur de chambre »). Les plateaux de montage des RTA (atomiseurs reconstructibles avec réservoir) possèdent tous un emplacement pour le coton qui sera en contact avec le réservoir. 

Découvrir notre catalogue d’atomiseurs reconstructibles.

Revenir à la liste