Comment amorcer sa résistance de cigarette électronique

Amorcer sa résistance est la première chose à faire lorsque vous manipulez votre nouvelle e-cigarette. C’est en effet ce qui vous garantit le bon fonctionnement de votre cigarette électronique. Il ne faudra par exemple surtout pas appuyer sur le bouton de mise en marche avant cet amorçage. Cela pourra avoir comme effet de brûler votre résistance. Votre résistance sera alors inutilisable. Cette manipulation assez simple doit donc être faite avec précaution. La durée de vie de votre résistance en sera également impactée. Voyons donc cette opération qui doit s’effectuer sur toutes les cigarettes électroniques.

amorcer sa résistance
On peut apercevoir le coton sec sur cette résistance pour le réservoir Zenith.

Amorcer sa résistance : la théorie

amorcer sa résistance cigarette électronique

Ce qu’il faut retenir à propos de votre résistance :

  • Un fil métallique ou en alliage chauffe par le passage d’électricité
  • Du coton est placé autour de ce fil
  • Le coton permet l’alimentation en e-liquide vers ce fil
  • Le e-liquide se vaporise lorsqu’il arrive au contact du fil chaud

Si le coton n’est pas suffisamment imbibé de e-liquide, le fil chaud le consumera et provoquera cette sensation de « goût de brûlé » très désagréable.

Imbiber le coton, c’est amorcer sa résistance d’e-cigarette

Le fait d’amorcer sa résistance ne consiste, ni plus ni moins, qu’à imbiber le coton entourant le fil qui chauffe et permet la vaporisation. Lorsque votre résistance est neuve, le coton est en effet sec. En déposant des gouttes sur celui-ci, on évite simplement qu’il brûle lors de la première chauffe. Il faudra simplement vérifier que la totalité du coton soit amorcé.

Amorcer sa résistance : la pratique

amorcer sa résistance, le fil résistif et le coton
Cette vue d'une résistance Exceed permet de bien voir le fil résistif, celui qui va chauffer ainsi que le coton à son contact.

Il faudra mettre une goutte dans un trou puis tourner la résistance de votre cigarette électronique, mettre une nouvelle goutte sur un autre trou et continuer ainsi, en n’oubliant pas la partie supérieure. La totalité du coton devra être imbibée pour bien amorcer sa résistance. Chaque trou devra recevoir quelques gouttes de e-liquide. Il faudra malgré tout éviter que la résistance soit noyée, c’est à dire que le liquide reste en surface et ne soit plus absorbé. En cas de « trop plein » de liquide dans la résistance, n’hésitez pas à l’essuyer avec un mouchoir.

Il est important de prendre son temps pour amorcer sa résistance de cigarette électronique. Ces quelques minutes vous permettront d’éviter de brûler rapidement votre coton. Une résistance qui a légèrement brûlé gardera définitivement ce goût désagréable. En clair, c’est une résistance à jeter !

amorcer sa résistance Zenitk Innokin
La résistance du Zenith est pourvue d'une grille sur le dessus pour éviter les projections lors de la vaporisation.

Amorcer sa résistance quel que soit le modèle

Les résistances du kit Penguin de Joyetech, par exemple, ont une forme différente. Le principe reste bien sûr identique. Pour amorcer sa résistance JVIC (c’est le modèle correspondant), on mettra donc du e-liquide par le trou ovale au-dessus de sa résistance puis on insistera sur le centre. Ce modèle fonctionnant avec une puissance assez conséquente, l’amorçage sera à faire avec attention.

amorcer sa résistance JVIC
Résistances JVIC du kit Penguin de Joyetech.

Un remplissage du réservoir pour parfaire l’amorçage

Une fois le e-liquide posé directement sur votre résistance de cigarette électronique, il ne vous reste plus qu’à remonter celle-ci dans votre réservoir. Il faudra remplir alors le clearomiseur et laisser reposer une dizaine de minutes. Cela finalisera votre amorçage.
L’action d’amorcer sa résistance n’a pas sa raison d’être pour un simple remplissage. Votre coton n’a besoin d’être amorcé que pour sa première mise en service. Il faudra bien sûr qu’il soit toujours alimenté en e-liquide, si votre réservoir est vide, que votre coton s’assèche et que vous pressez le bouton « Fire » pour vapoter, vous risquez de « cramer » la résistance et d’avoir un goût désagréable. Veillez donc à bien avoir toujours un minimum de e-liquide dans votre réservoir.

Il ne vous reste plus qu’à vapoter. Pensez à toujours commencer doucement après avoir amorcé votre résistance : soit par une puissance assez basse, soit en inhalant des bouffées assez courtes si vous n’avez pas la possibilité d’effectuer de réglages. Cela vous permettra de contrôler que la résistance est amorcée correctement.

Bon nuage à vous,

Yann