Bien choisir son MOD

Le sujet que nous allons aborder est certainement l’un des plus vastes de la cigarette électronique après les différents clearomiseurs, il s’agit des Mods.

Mod électronique ou Mod méca

Le sujet que nous allons aborder est certainement l’un des plus vastes de la cigarette électronique après les différents clearomiseurs, il s’agit des Mods.

Il existe deux grandes familles:

Les mods électroniques

Les mods mécaniques

Qu’est ce qu’un mod ?

C’est une sorte de «grosse» batterie d’e-cigarette, plus performante que les batteries Ego. Les mods donnent accès à un plus vaste choix de réservoirs et procurent généralement des meilleures sensations que les petites batteries. Nous allons tout de suite entrer dans le vif du sujet, et vous permettre de bien choisir votre mod, en fonction de vos besoins.

Les mods électroniques

Idéal pour s’initier à une vape plus qualitative, les mods électro allient élégance, performances et sécurité. Le principe est simple, vous pouvez varier la puissance (exprimée en Watts) ou la tension (exprimée en Volts) grâce à l’électronique embarquée. Avec un mod, on vape généralement à une puissance plus élevée que sur les batteries Ego, ce qui permet de générer plus de sensations et d’utiliser des réservoirs plus performants, en matière de restitution d’arômes et de production de vapeur.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Les mods tubulaires

Unique format disponible il y a quelque temps, ces mods sont une évolution un peu plus massive du format Ego. Leur diamètre est généralement de 22mm, et la hauteur varie généralement de 8 à 15 cm environ. La hauteur dépend évidemment de la taille de l’accu (batterie) utilisée. Un petit mod embarquera une batterie 18350 (18 étant le diamètre, 35 la hauteur, exprimée en millimètres, le 0 indiquant que l’accu est de forme cylindrique). Il disposera d’une plus faible autonomie qu’un mod utilisant un accu 18650, plus volumineux et donc avec une meilleure autonomie. Pour plus d’informations sur les accus, nous vous invitons à consulter la catégorie «accus» de notre guide.

La plupart des mods permettent de varier la puissance, les réglages de tensions étants plus contraignants.

Ils possèdent également des protections contre la surchauffe, les courts circuits, et n’acceptent pas tous les mêmes valeurs de résistances. Pour plus d’informations, consultez les fiches produit avant votre achat afin d’être sur que votre futur mod est compatible avec le réservoir que vous souhaitez utiliser dessus.

Les box mods

Concrètement, en dehors de la forme, qu’est ce qui change?

Les box sont arrivées après les mods tubulaires, et sont souvent plus performantes. Elles sont parfaitement en accord avec les nouvelles préférences des vapoteurs, à savoir la vape haute puissance sur des résistances très basses. La technologie a beaucoup évolué depuis les premiers mods, c’est pourquoi on peut maintenant monter à des puissances très élevées, ce qui était totalement impossible avant et poussait les utilisateurs à la recherche de gros nuages vers les mods mécaniques et les atomiseurs réparables.

La plupart des box mod utilisent des accu 18650 (les grands), ce qui leur garantit une bonne autonomie. Ces accus devront être performants, et avec un fort taux de décharge pour supporter la vape à haute puissance, comme les Sony VTC4, les Efest Purple, ou les LG HG2. Ils garantissent une utilisation en toute sécurité, évitant ainsi les dégazages.

L’avantage de cette forme parallélépipédique est de pouvoir mettre toute l’électronique à côté de l’accu. Sur un mod tubulaire, nous avons l’accu, puis au dessus le module électronique, rallongeant quelque peu le corps du mod. Une box sera donc moins longue qu’un mod tubulaire grâce à cette nouvelle disposition des différents composants.

Et l’ergonomie ?

Le sujet que nous allons aborder est certainement l’un des plus vastes de la cigarette électronique après les différents clearomiseurs, il s’agit des Mods.

Il existe deux grandes familles:

Les mods électroniques

Les mods mécaniques

Les Menus ?

Un mod tube possède généralement un bouton qui permet de naviguer dans les différents menus alors qu’une box possède des boutons + et – pour régler la puissance. Le switch (le bouton servant à vaper) est souvent placé sur le côté et rarement en dessous, ce qui permet une prise en main très confortable.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Conclusion

Les mods électroniques permettent de s’initier au power vaping en toute sécurité, garantissant des réglages précis et une puissance constante. En effet, l’électronique permet de vaper sans perte de puissance jusqu’à la décharge de la batterie, ce qui est impossible avec un mod mécanique. Les différentes informations présentes sur leurs écrans vous permettent de connaitre la puissance de vape, le niveau de la batterie ou encore la valeur de votre résistance.

Les mods mécaniques

Un mod mécanique ou «mod méca», n’est ni plus ni moins qu’un tube d’acier avec un accu à l’intérieur. Vous trouverez à l’une des extrémités un pas de vis 510 ou Ego permettant d’installer le réservoir, et de l’autre le «switch» (le bouton sur lequel on appuie pour vaper).

Un mod mécanique ne permet pas de faire des réglages, la tension envoyée à la résistance correspond à la tension de l’accu. Pour faire simple, un accu chargé à 100% libère environ 4V, et cette tension baissera au fur et à mesure de la décharge. C’est pour cela qu’après quelques heures d’utilisation, vous aurez une sensation de perte de puissance et de faible vapeur. Il sera donc temps de mettre cet accu en charge. Il est très important de ne pas trop décharger une batterie, pour la simple et bonne raison que si l’on passe sous le seuil des 2,7V, il ne se rechargera plus.

Etant donné qu’il n’y a pas d’électronique à l’intérieur, la plupart des mods mécaniques n’ont pas de protection contre la surchauffe et les courts circuits. C’est pour cela que nous évitons de conseiller ce genre de matériel à une personne débutante. Le mod mécanique permet surtout d’utiliser de très basses résistances, avec un accu adapté supportant de très grosses décharges.

Prenons un exemple concret:

Si vous réalisez une résistance 0,1 ohm et que vous l’utilisez sur un mod mécanique dans lequel se trouve un accu permettant de descendre à 0,5 ohm maximum, il existe un fort risque. La chimie de l’accu risque de s’emballer, de surchauffer, provoquant un dégazage.

Il existe depuis peu des mod mécaniques embarquant une protection électronique, une sorte de bride vous interdisant de descendre trop bas en terme de résistance. Vous conserverez donc les mêmes sensations qu’avec un mod meca classique, mais avec la sécurité en plus.

Les mods mécaniques étaient à la mode à l’époque où les mods électroniques ne permettaient pas d’utiliser des basses résistances, mais avec l’arrivée des nouveaux modèles, ils ont perdu un peu d’intérêt. Ils permettent cependant d’avoir une belle configuration avec les atomiseurs réparables haut de gamme. On parle alors de matériel «high end», souvent réalisé en petite série et numéroté. Ces produits vous garantissent un usinage et une finition parfaite, l’esthétique est également généralement supérieure aux produits chinois.

Pourquoi passer sur mod mécanique ?

Le sujet que nous allons aborder est certainement l’un des plus vastes de la cigarette électronique après les différents clearomiseurs, il s’agit des Mods.

Il existe deux grandes familles:

Les mods électroniques

Les mods mécaniques

Conclusion

Le mod mécanique a connu son heure de gloire entre 2013 et 2015, encore plébiscité par certains puristes, il est beaucoup plus compliqué à appréhender qu’un mod électronique. Nous vous conseillons de bien vous renseigner avant achat, afin d’être sur que l’utilisation que vous souhaitez en faire est la bonne.

Et maintenant que j’ai tout lu, je fais quoi ?

Si vous souhaitez acquérir votre premier mod, nous vous conseillons de vous diriger vers un mod électronique afin de vous familiariser avec ce nouvel univers. Bien comprendre les rudiments de la relation entre la puissance et la résistance, s’adapter aux nouveaux réservoirs avant d’envisager d’aller plus loin.

Pour les amateurs de vape «tranquille», nous vous conseillons des mods pouvant monter jusqu’à 20-30W, les réservoirs que vous utiliserez ne permettrons pas de monter au dessus de 20W. Pour le réservoir, orientez vous vers la gamme Nautilus ou Aérotank, de manière à ne pas avoir de trop grosses arrivées d’air. Ces réservoirs permettent d’avoir un tirage assez serré, pouvant être néanmoins réglé.

Pour les personnes à la recherche de gros nuages de vapeur, nous vous conseillons des mods permettant de monter jusqu’à 50W minimum, acceptant les résistances basses, couplé à des réservoirs «Sub Ohm» comme le Triton, ou le Subtank. Ces réservoirs sont pourvus de plus grosses arrivées d’air, permettant un tirage très aérien. Cela permet de produire plus de vapeur, sans pour autant que la résistance ne chauffe trop. Il convient d’aspirer beaucoup plus fort (en inhalation directe) de manière à profiter pleinement des performances de ces réservoirs.

Vous pouvez également, si vous avez une certaine expérience des atomiseurs réparables, opter pour un mod mécanique et un bel atomiseur, de manière à allier performances et esthétique. Nous pouvons par exemple vous proposer le Phenom de Vicious Ant couplé à l’atomiseur Prodigy, conçu pour être utilisé avec ce mod. Ou encore le Premis de Frenchy Fog associé au Squape.