Comment je prépare mon e-liquide DIY ?

De plus en plus de vapoteurs se mettent à fabriquer leurs propres e-liquides DIY. Chacun va au fur et à mesure de ses essais modifier sa façon de faire et l’améliorer.
Il existe beaucoup de petits génies qui perfectionnent leur technique afin que le e-liquide soit rapidement consommable. D’autres perfectionnent un mixage parfait et notent scrupuleusement leur recette afin d’obtenir le Saint Graal.
Je n’ai absolument pas la prétention de croire qu’une méthode est bien meilleure qu’une autre. Ce que je vous propose dans cet article est plutôt de vous simplifier la tâche. Comment faire son eliquide DIY rapidement et sans se compliquer ?

tuto faire son e-liquide DIY

Quelle consommation de e-liquide ?

C’est la première question pour tous les vapoteurs désirant fabriquer leur e-liquide. Cela va en effet conditionner vos préparations. Le volume de vos flacons sera en effet à choisir en fonction de votre consommation. Cette consommation devra être calculée sur un mois, je vous expliquerai pourquoi par la suite.
Etant un consommateur important, je vape par exemple environ 400 mL par mois, il me faudra donc préparer tous les mois ce volume.

Quel type de vapoteur ?

Autre point nécessaire afin de vous aider dans vos préparations de e-liquide : êtes-vous un consommateur fidèle à ses parfums ou au contraire appréciez-vous le changement régulier ? Avez-vous un vrai All Day (un e-liquide que vous consommez tous les jours) ou est-ce simplement impossible pour vous de résister à l’envie de tester un nouveau e-liquide ?
Là encore, ce choix modifiera votre procédé. Un vapoteur avec un All Day n’aura aucune raison de fabriquer des petits volumes, autant se limiter à un seul flacon par mois.
Je suis un vapoteur qui préfère changer régulièrement, je prépare donc 4 fois 100 mL par mois de parfums différents. Si vous souhaitez davantage de choix, il sera bien sûr possible de préparer plus de flacons.

Limiter le nombre de flacons pour votre DIY

Afin de réduire les coûts, je prépare toujours de gros volumes de bases nicotinées sans arôme. J’ai ainsi toujours des bouteilles de 1 litre qui me servent à cet effet. 2 pour être exact. La première est personnalisée avec une graduation qui me permet de calculer rapidement mon dosage en nicotine pour 1 litre. J’ai en effet un marquage qui m’indique la quantité de base en 0 mg/mL et l’autre me détermine le complément en boosters. La deuxième bouteille me permet de stocker ma base restante en 0 mg/mL.
J’ai pris pour habitude de stocker ma base nicotinée dans un réfrigérateur afin de la stocker à une température constante et éviter l’oxydation de la nicotine à la lumière. Attention bien sûr à ce qu’un enfant ne puisse y accéder.

e-liquide DIY préparation
Cette bouteille me permet de préparer très rapidement mon dosage de nicotine en ajoutant de la base en 0 mg/mL jusqu'à la première marque puis je complète avec des boosters jusqu'à la deuxième marque. Il est bien sûr possible d'utiliser les bouteilles d'1 litre (de type Revolute ou VDLV).

Des flacons pour vos différentes préparations de DIY

Comme je prépare 4 fois 100 mL par mois , j’ai ainsi 8 flacons de 100 mL en tout, ce qui me permet de faire un roulement entre les flacons prêts à être utilisés et ceux qui sont en attente de steep (le temps nécessaire à ce que les arômes se diffusent uniformément, le temps de maturation).

Les arômes de votre eliquide DIY

Je prépare très souvent mes eliquides DIY avec une association d’arômes. Capella, Solubarome ou Inawera font partie des gammes que j’apprécie pour leur choix de mono arômes. Bien sûr c’est un choix personnel. Je sais qu’un dosage à 10% d’arôme me convient, soit 10 mL de concentré pour 90 mL de base nicotinée. Vous pouvez bien sûr utiliser notre calculateur DIY .
Afin de me faciliter la tâche, j’utilise une seringue bouchée à l’envers dans laquelle je verse les uns après les autres mes arômes. Cela me permet de doser facilement ceux-ci et d’être précis au demi-millilitre sur chaque arôme.
Vous pouvez bien sûr vous servir de nos éprouvettes graduées.
Je n’ai plus qu’à verser ces 10 mL d’arôme dans un récipient où se trouvent déjà mes 90 mL de base nicotinée. Là encore, mon flacon possède déjà un marquage afin de verser rapidement ce volume.
Lorsque je choisis un arôme complexe, un concentré, je vide bien sûr la totalité de mon flacon de 10 mL directement dans ma base nicotinée.

seringue e-liquide DIY
J'utilise cette seringue "bouchée" comme une éprouvette. Cela me permet une précision importante et une préparation très rapide.

Votre dosage d’arôme sur les e-liquides DIY

Il est vrai que le dosage que je fais sur les arômes va assez vite en général. Je prépare souvent des gourmands fruités par exemple. A force de préparer du DIY, il devient plus facile de savoir qu’un fruit acide ne se dosera qu’avec parcimonie  (exemple 1 à 2 mL sur les 10 mL d’arômes que je prépare). De la même façon, une vanille pourra être dosée plus fortement, un biscuit de façon moyenne de la même manière qu’une noisette ou un caramel. Vous arrivez donc assez vite à vos 10 mL. Il est fréquent que j’ajoute 1/2 à 1 mL d’additif sucre quand je veux vraiment un gourmand dans toute sa splendeur. Bien sûr, chacun fera selon sa petite touche personnelle.

Le temps de steep de votre e-liquide DIY

C’est vrai que fabriquer son propre e-liquide demande un peu d’organisation et de temps. Le temps de repos de votre eliquide avant de pouvoir être vapé est, c’est vrai, fluctuant selon le type d’arôme. Les arômes fruités ou mentholés seront toujours plus rapidement prêts qu’un tabac (classic) ou un gourmand sucré. Malgré cela, je préfère un temps long à chaque fois. Toutes mes préparations ont donc un mois de repos, cela devient donc facile à calculer et je ne tombe plus en panne comme cela pouvait être le cas à mes débuts.
Il peut être frustrant de ne pas goûter sa préparation rapidement mais je les découvre simplement le mois d’après.

Comment mélanger votre eliquide DIY ?

Afin de toujours faciliter mes préparations, je laisse mes e-liquides DIY dans un petit agitateur magnétique fait maison (ventilateur d’ordinateur). Pendant quelques jours, mes liquides sont mélangés quelques minutes par jour avec un couvercle à peine fermé afin de bien les aérer et les protéger de la poussière. Ceux-ci sont transvasés ensuite dans mes flacons de 100 mL jusqu’au mois suivant.

mix pour le DIY e-liquide
Un petit agitateur fabriqué avec un ventilateur d'ordinateur et vous voilà paré pour mélanger vos DIY sans effort.

Faites vous plaisir !

Ces petites habitudes que j’ai prises afin de préparer au plus vite mes eliquides DIY me permettent en général de préparer en moins de 5 minutes 100 mL de liquide. Il ne me reste plus qu’à prendre plaisir sur la constitution du mélange.

Si bien sûr il n’est pas toujours possible de préparer la recette ultime à chaque fois, avec un peu d’habitude, en utilisant des arômes connus, des marques que vous appréciez, vos recettes de liquides DIY ont de fortes chances de vous plaire de plus en plus.
Régulièrement, je n’hésite pas à essayer un nouvel arôme ou une nouvelle association. Les fabricants ont toujours cette faculté à créer des parfums qui donnent envie.
Le DIY reste un formidable outil pour préparer vos e-liquides et ce qui ne gâche rien, le coût est réellement très abordable, alors faites vous plaisir !

Liste des produits commandés régulièrement pour fabriquer mon e-liquide DIY :

  • Base 1 litre Revolute 50PG/50VG
  • Pack de boosters (x10) VDLV 50PG/50VG
  • Seringue 10 ou 30 mL
  • Eprouvette graduée
  • Flacon pipette verre bleu 100 mL
  • Arômes Capella, Solubarome, Inawera, …
flacon e-liquide DIY

Bon nuage à vous

Yann