Comment fabriquer ses résistances

Bienvenue dans le monde de l’atomiseur réparable, vous trouverez ici toutes les informations vous permettant de construire vous mêmes les résistances de votre e-cigarette.

Qu’est ce qu’un atomiseur réparable ?

A l’inverse des réservoirs sur lesquels vous devez acheter des résistances pré-faites, l’atomiseur réparable vous permet de les construire vous-même. Outre le côté bricolage et ajustage sur vos préférences de vape, il s’avère que réaliser ses propres résistance est plus économique une fois le prix de l’atomiseur amorti. En effet, les consommables pour réaliser ses propres résistances sont bien moins cher que les résistances déjà montées.

Il existe un grand nombre d’atomiseurs réparables et un grand nombre de manières de les monter. Nous nous intéresserons ici au montage « Genesis » et au montage « Micro Coil ». Avant toute choses, revoyons quelques bases.

Un atomiseur réparable s’utilise généralement sur un mod, qu’il soit électronique ou mécanique. Nous vous déconseillons de tenter l’expérience sur batterie Ego, elles ne sont pas conçues pour ça. Les mods électroniques acceptent des résistances plus ou moins basses, pensez à consulter les fiches produit afin d’en prendre connaissance et de construire une résistance compatible, sinon cela ne marchera pas.

Pour monter un atomiseur, deux consommables sont nécessaires: du fil résistif et une mèche. La mèche permet d’apporter le e-liquide jusqu’au fil résistif qui chauffera sous l’impulsion électrique de la batterie, produisant ainsi de la vapeur.

Le kanthal

Le fil résistif que vous utiliserez sera du kanthal, différents diamètres sont disponibles. Le diamètre du fil résistif joue un rôle important dans la détermination de la valeur de la résistance. Plus le fil sera fin, et plus la résistance sera haute. Je m’explique:

Pour réaliser une résistance, vous allez entourer le fil résistif autour d’une mèche. C’est le nombre de tour que vous ferez autour et le diamètre du kanthal qui détermineront la valeur de cette résistance.

Pour monter un atomiseur, deux consommables sont nécessaires: du fil résistif et une mèche. La mèche permet d’apporter le e-liquide jusqu’au fil résistif qui chauffera sous l’impulsion électrique de la batterie, produisant ainsi de la vapeur.

Le Genesis

Ce type de montage est réalisé sur des atomiseurs comme le Kraken de Vicious Ant, ou le RSST de Smoktech. Un atomiseur Genesis est par défaut un atomiseur « Top Coil », c’est à dire que le montage est situé en haut du réservoir. Il existe des atomiseurs « single coil » (une résistance) et « dual coil » (deux résistances).

La résistance est alimentée en e-liquide grâce à une mèche qui descend jusqu’au fond du réservoir. Il existe plusieurs matériaux permettant de la réaliser comme le câble acier ou la fibre de cellulose.

Par défaut, un montage Genesis produira une vapeur bien chaude et bien dense.

Nous vous conseillons d’utiliser du Kanthal entre 0,20 mm et 0,40 mm, afin d’éviter d’avoir une vape trop violente.

Le Micro Coil

C’est le montage le plus répandu de nos jours, il peut s’utiliser sur deux types d’atomiseurs:

Les atomiseurs munis d’un réservoir, appelés également RTA, comme le Subtank mini. Ils se montent généralement en « single coil ».

Les dripper, des atomiseurs sans réservoir appelés également RDA , comme le Mephisto. Ils peuvent se monter en « single coil » ou « dual coil »

Nous vous conseillons de ne pas dépasser 0,40 mm pour le fil résistif utilisé pour monter les atomiseurs RTA. Sur le Subtank par exemple, les vis sont trop petites pour accepter du kanthal 0,50 mm, il ne tiendra pas en place et se déconnectera sans cesse.

Pour les atomiseurs de type RDA, pensez à vérifier la taille du perçage des plots de connexion, sur le Caterpillar de Smoktech, il est impossible de réaliser une double résistance avec du kanthal 0,40 mm, les trous n’étants pas assez larges. A l’inverse, le Mephisto étant prévu pour l’utilisation en sub ohm, vous pouvez sans problème utiliser du fil résistif de 0,80 mm.

Les outils

Pour fabriquer vos propres résistances, vous aurez besoin de quelques outils. Vous pouvez opter pour la facilité en achetant le « Coil Master Kit », une sorte de boite à outils contenant tout ce dont vous aurez besoin.

Vous pouvez autrement acheter chaque outil au détail, voici votre liste de courses:

– La pince céramique: Idéale pour manipuler le fil résistif sans créer de court circuit. La céramique résistant à la chaleur, vous pourrez l’utiliser en toute circonstances.

– La pince coupante: De préférence précise, afin d’aller couper au plus près l’excédent de fil.

– Les tournevis: De nombreux atomiseurs sont pourvus de toutes petites vis, la plupart sont fournis avec des micro tournevis pas forcément très pratiques.

– Le MMC: Une sorte de gabarit permettant d’avoir toujours le même diamètre de coil.

– Le cotton hook: Idéal pour placer le coton à l’intérieur de la résistance sans l’abimer.

– Le chalumeau: Indispensable pour les montages Genesis, il permet de préparer le cable acier et la gaine de silice avant le montage.

– Le ohmmètre: Idéal pour mesurer une résistance, et vaper en toute sécurité sur mod méca.

Comment réaliser un montage Micro Coil

Pour fabriquer vos propres résistances, vous aurez besoin de quelques outils. Vous pouvez opter pour la facilité en achetant le « Coil Master Kit », une sorte de boite à outils contenant tout ce dont vous aurez besoin.

Vous pouvez autrement acheter chaque outil au détail, voici votre liste de courses:

– La pince céramique: Idéale pour manipuler le fil résistif sans créer de court circuit. La céramique résistant à la chaleur, vous pourrez l’utiliser en toute circonstances.

– La pince coupante: De préférence précise, afin d’aller couper au plus près l’excédent de fil.

– Les tournevis: De nombreux atomiseurs sont pourvus de toutes petites vis, la plupart sont fournis avec des micro tournevis pas forcément très pratiques.

– Le MMC: Une sorte de gabarit permettant d’avoir toujours le même diamètre de coil.

– Le cotton hook: Idéal pour placer le coton à l’intérieur de la résistance sans l’abimer.

– Le chalumeau: Indispensable pour les montages Genesis, il permet de préparer le cable acier et la gaine de silice avant le montage.

– Le ohmmètre: Idéal pour mesurer une résistance, et vaper en toute sécurité sur mod méca.

Vérifiez ensuite la valeur de votre résistance sur un ohmmètre ou un mod électronique.

Vous pouvez ensuite installer la mèche, ici nous utiliseront du cotton blend afin de ne pas avoir de goût résiduel, et une capillarité à toute épreuve.

A l’aide du cotton hook, installez le coton de manière à bien tapisser le fond du réservoir afin d’éviter les fuites.

Testez votre montage, si tout fonctionne, n’attendez pas et testez !

Comment monter la base RBA du Subtank

Pour monter ce Subtank, nous allons utiliser un micro coil déjà fabriqué, mais vous pouvez tout à fait le réaliser comme expliqué précédemment.

Pour réaliser ce montage, vous aurez besoin:

– d’un micro coil

– de coton

– d’une pince coupante

– d’un tournevis

– d’un coton hook

La résistance étant déjà fabriquée, vous allez gagner un temps précieux. Vous pouvez cependant reprendre les premières étapes du montage précédent, de manière à créer la résistance, la chauffer et l’optimiser à l’aide de la pince céramique.

Pour démonter la chambre d’atomisation, dévissez la vis présente sur le côté de la base RBA.

Dévissez les deux vis de manière à pouvoir installer la résistance, puis revissez.

Coupez l’excédent de kanthal.

Vérifiez ensuite la valeur de votre résistance sur un ohmmètre ou un mod électronique.

Vous pouvez ensuite installer la mèche, ici nous utiliseront du cotton blend afin de ne pas avoir de goût résiduel, et une capillarité à toute épreuve.

Orientez ensuite les deux extrémités de la mèche vers le haut, de manière à pouvoir replacer la chambre d’atomisation. Pensez à dévisser la partie supérieure, de manière à pouvoir faire passer le coton plus facilement.

Revissez la vis enlevée au tout début de manière à bloquer la chambre d’atomisation.

A l’aide du cotton hook, placez ensuite le coton devant les trous, et faites le ressortir légèrement.

Imbibez ensuite la résistance, testez, si tout fonctionne, revissez la partie supérieure, remplissez votre tank et le tour est joué.

Vous avez maintenant les clés du succès, et monter vous même un atomiseur va devenir un jeu d’enfant. N’hésitez pas à approfondir le sujet en regardant des vidéos sur internet, ou à nous contacter si jamais vous rencontrez un problème.