Nicotine et vapotage : tout savoir

Présente dans vos e-liquides ou dans vos préparations DIY, la nicotine vous permet d’ajuster son dosage en fonction de votre dépendance et du stade de votre sevrage tabagique. Dans ce guide, nous vous expliquerons plusieurs choses : ce qu’est la nicotine, quel est son rôle dans le vapotage, quels sont les risques qu’elle peut présenter et comment baisser votre consommation jusqu’au sevrage de la nicotine. Suivez-nous et découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la nicotine.

Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine est un composé organique (alcaloïde) que l’on retrouve dans les plantes de la famille des nicotiana. Elle tire son nom du philologue Jean Nicot (sa biographie sur Wikipédia), considéré comme l’introducteur du tabac en France dans les années 1500.

Un produit présent dans de nombreuses plantes

La nicotine est donc naturellement présente dans certaines plantes comme le tabac (nicotiana tabacum) où elle l’est en forte quantité, mais aussi dans une moindre mesure dans les tomates, les aubergines ou encore les patates. En effet, ces plantes sécrètent la molécule de nicotine dans le but de créer un pesticide naturel.

Les doses sont toutefois bien plus faibles et il faut par exemple 10 kilos d’aubergine pour obtenir la quantité de nicotine dans une cigarette (1 mg).

Jean Nicot
Jean Nicot, l'homme qui a introduit le tabac ou "herbe à Nicot" en France au 16e siècle.

Quels sont ses effets sur l’organisme ?

Une fois extraite de la plante, la nicotine est consommée par l’Homme via différents procédés : tabac (cigarette classique), e-liquides nicotinés, snus ou bien encore gommes à mâcher et patchs.

La nicotine est connue pour ses effets stimulants sur l’organisme, celle-ci va agir sur la libération d’adrénaline et de dopamine relâchées par notre corps. Elle entraîne comme effets une réduction de l’appétit, une augmentation temporaire de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

La nicotine est une molécule hautement addictive (en partie responsable de l’addiction au tabac) mais il est important de rappeler que la nicotine n’est pas cancérigène.

Les dangers de la nicotine : ne pas les nier

Le sous-dosage crée le manque

Consommée de manière régulière, la nicotine devient addictive pour notre cerveau. Lorsque vous arrêtez de fumer, c’est elle qui crée votre sensation de manque. Les effets du manque de nicotine sont nombreux : stress, anxiété, irritabilité, troubles du sommeil et de la concentration… ces symptômes rendent alors difficile l’arrêt du tabac.

Le surdosage peut provoquer des effets indésirables

Le surdosage de nicotine peut également s’avérer désagréable. Quand votre corps atteint sa “dose” de nicotine, vous le ressentez. Par exemple, avec la vape, quand vous absorbez trop de nicotine, vous pouvez vous sentir nauséeux ou avoir la tête qui tourne, c’est ce qu’on appelle le “seuil de tolérance”.

Dans ce cas, il vous suffit de faire une petite pause et de mettre de côté votre cigarette électronique.

La nicotine, c’est cancérigène ?

On vous le répète malgré tout, la nicotine n’est pas cancérigène. Il faut néanmoins faire attention quant à son utilisation. Veillez à ne pas mettre en contact la nicotine liquide avec votre peau et de ne pas en ingérer.

Pour vous rassurer, vous ne risquez pas de danger mortel en ingérant quelques gouttes de e-liquide qui auraient pu fuir pendant l’inhalation. La dose létale de nicotine est estimée entre 500 et 1000 mg selon le Dr Bernd Mayer (spécialiste en pharmacologie et toxicologie en Autriche).

Un adulte devrait boire au minimum trois à six bouteilles (et sans les vomir !) pour mettre ses jours en danger. – B.Mayer

Et ce, à la dose maximale autorisée en France de 20 mg/mL pour un flacon de 10 mL. Peu de risques que cela vous arrive, cependant veillez à conserver vos e-liquides et vos boosters de nicotine dans un endroit en hauteur et hors de portée des enfants / animaux de compagnie, qui eux sont plus fragiles.

Pour rappel, voici quelques ingrédients cancérigènes et très dangereux tout court contenus dans une cigarette :

  • Goudron
  • Polonium
  • Butane
  • Arsenic
  • Monoxyde de Carbone
  • Chlorure de vinyle
  • Méthanol
  • Ammoniac
  • Plomb
  • Mercure
  • Acétone
  • Naphtalène

Vous en voulez encore ? Pour vous faire peur, voici la liste complète sur Wikipedia.org

Comment est fabriquée la nicotine liquide pour vapoteuse ?

Pour obtenir de la nicotine liquide et fabriquer par exemple un booster de nicotine, on extrait la molécule des plants de tabac (nicotiana tabacum et nicotiana rustica). Les feuilles de tabac contiennent  généralement entre 2 et 10% de teneur en nicotine. Une fois récoltée, la nicotine sera raffinée et purifiée pour atteindre la qualité pharmaceutique de 99,5%.

La nicotine vapologique 100% française de VDLV

VDLV ou Vincent Dans Les Vapes, célèbre fabricant français de e-liquides pour cigarette électronique, a mis au point un procédé innovant pour fabriquer de la nicotine vapologique.

Par la vape, pour la vape – VDLV

Reposant sur les 12 principes de chimie verte, la nicotine vapologique de VDLV est spécialement conçue pour une consommation en inhalation.

tabac
Feuilles de tabac

VDLV cultive son propre tabac, uniquement destiné à la création de nicotine vapologique, en Dordogne, en Auvergne, en Charente et en Corrèze avec près de 60 ha à récolter et extraire.

La nicotine liquide élaborée par VDLV est fabriquée sans aucun solvant toxique, l’entreprise a mis en place une extraction plus vertueuse respectant la chimie verte et les consommateurs.

L’entreprise girondine dispose d’un contrôle total sur sa chaîne de production de nicotine. On retrouve cette nicotine vapologique VDLV dans tous les produits nicotinés du fabricant Vincent Dans Les Vapes.

Booster nicotine - VDLV

Booster 10 mL dosé à 20 mg/mL de nicotine

1,90 €
Voir le produit
Pack 10 boosters nicotine - VDLV

Pack 10 boosters : format 10 mL en 20 mg/mL

11,90 €
Voir le produit
Pack DIY 50/50 100 mL - Vincent dans les Vapes

Pack DIY 100 mL 50/50 : 2, 4, 6 ou 12 mg/mL

5,30 €
Voir le produit
Pack DIY 50/50 210 mL - Vincent dans les Vapes

Pack DIY 210 mL 50/50 : 3,8 ou 7,6 mg/mL

10,90 €
Voir le produit
Booster nicotine - VDLV

Booster 10 mL dosé à 20 mg/mL de nicotine

1,90 €
Voir le produit
Pack 10 boosters nicotine - VDLV

Pack 10 boosters : format 10 mL en 20 mg/mL

11,90 €
Voir le produit
Pack DIY 50/50 100 mL - Vincent dans les Vapes

Pack DIY 100 mL 50/50 : 2, 4, 6 ou 12 mg/mL

5,30 €
Voir le produit
Pack DIY 50/50 210 mL - Vincent dans les Vapes

Pack DIY 210 mL 50/50 : 3,8 ou 7,6 mg/mL

10,90 €
Voir le produit

La nicotine et le vapotage : pourquoi elle est utile ?

Comme on vous le disait en introduction, la nicotine est un élément clé de votre sevrage tabagique. Elle va en effet avoir une double casquette :

  • Un rôle de substitution de la nicotine contenue dans les cigarettes classiques. Cela va réduire la sensation de manque et donc vous aider à débuter sereinement la cigarette électronique.
  • Apporter l’accroche en gorge lorsque vous vapotez. Également appelée “hit”, cette accroche en gorge est recherchée par les vapoteurs afin d’obtenir une sensation similaire à celle d’une cigarette.

C’est pourquoi il est important de choisir le dosage de nicotine adapté à vos besoins de vapoteurs ! Vous devez donc vous fier à deux critères : votre degré de dépendance à la nicotine (combien de cigarettes fumez-vous par jour ?) et le hit ou la force de la sensation que vous souhaitez ressentir en gorge en vapotant.

Découvrez dans notre guide pratique ci-dessous tous nos conseils pour diminuer progressivement son dosage de nicotine et ainsi se diriger vers un sevrage complet.

La nicotine liquide : une assimilation différente de celle du tabac brûlé

Lorsque vous fumez une cigarette classique, vous assimilez environ 1 à 1,5 mg de nicotine (dans le sang). Avec la vape, difficile d’estimer étant donné que, contrairement à une cigarette qui se consume, l’assimilation de nicotine procurée par la e-cigarette dépendra de plusieurs facteurs :

  • Votre dosage de nicotine (0, 3, 6, 12, 16 mg/mL, etc.)
  • Votre puissance de vape
  • Le ratio PG/VG de votre e-liquide
  • La température de chauffe
  • Votre façon de vapoter (rythme, durée de la bouffée…)

C’est pourquoi lorsqu’on débute la vape, on est souvent un peu perdu par rapport au dosage de nicotine. Il n’est donc pas anormal que vous atteigniez votre seuil de tolérance plus ou moins rapidement au départ. Une fois la combinaison matériel + type d’inhalation + e-liquide + nicotine trouvée, vous arriverez à réguler de vous-même votre besoin en nicotine. Nous sommes bien sûr là pour vous aider à trouver cet équilibre, c’est lui qui conditionne votre réussite et votre arrêt du tabac, alors n’hésitez pas à demander notre aide !

vapefly galaxies 30w
Kit Galaxies 30W par Vapefly - Crédit E-Fumeur

Les e-liquides aux sels de nicotine : une vape plus douce en gorge

En plus des e-liquides nicotinés, vous trouverez également dans notre collection des e-liquides aux sels de nicotine. Ces liquides vous offrent un rendu différent au niveau de l’inhalation (ils sont plus doux en gorge, ne provoquent pas d’accroche, de hit) et de l’assimilation de la nicotine, annoncée comme plus rapidement assimilée par l’organisme que la nicotine liquide classique. Les e-liquides aux sels de nicotine sont à vapoter avec un matériel adapté, à faible puissance et avec un tirage MTL (tirage indirect).

Ce qui va changer avec un e-liquide aux sels de nicotine :

  • Concentration plus élevée en nicotine (10 ou 20 mg/mL en général)
  • Un hit (accroche en gorge) moindre, sensation plus douce en gorge, moins irritante
  • Une assimilation plus rapide de la nicotine
  • Utilisation avec un matériel adapté à faible puissance (environ 10W), nous conseillons des résistances de 1,2 ohm minimum avec un tirage serré (MTL)

Questions fréquentes sur la nicotine : les clichés ont la vie dure !

La nicotine est source de nombreuses interrogations ainsi que de rumeurs ou bien encore de polémiques. C’est pourquoi il est important pour nous de tirer le vrai du faux sur ces questions fréquentes concernant la nicotine.

La nicotine jaunit les dents ?

Question que bon nombre de fumeurs se posent, la nicotine jaunit-elle les dents ? Il est avéré que la cigarette est mauvaise pour votre dentition (et votre santé en général…). Les composés présents dans la cigarette traditionnelle (goudron, acétone, monoxyde de carbone, etc.) et la combustion causent des maladies dentaires comme des cancers buccaux.

dent coloration

La combustion et donc la fumée engendrée par la cigarette associée à ces composants provoquent alors ce fameux jaunissement des dents. La nicotine n’a donc que très peu d’incidence sur cette coloration.

Alors la nicotine jaunit les murs, ça c'est sûr ?

Même combat pour cette idée reçue. Ce sont la combustion et les particules fines présentes dans la fumée de cigarette qui provoquent le jaunissement des murs à l’instar de celui des dents.

Un mur jaune

Rassurez-vous, même en vapotant des e-liquides avec de la nicotine vos murs resteront blancs (sauf si vous décidez de refaire la déco à coup de rouleaux).

Vapoter de la nicotine, ça rend plus dépendant que ça ne permet le sevrage ?

Faux : vaper est au contraire l’un des moyens les plus efficaces pour réduire sa consommation de nicotine !

En effet, plusieurs études ont déjà prouvé que la cigarette électronique est en réalité un substitut nicotinique aussi efficace (voire plus) que les patchs ou les gommes. Et oui, car avec la vape, vous pouvez choisir et définir le taux de nicotine que vous consommez ! En plus de pouvoir s’adapter à vos besoins plus facilement que les autres substituts, la cigarette électronique permet de réduire la frustration et le stress liés au sevrage.

Pourquoi ? Car le plaisir anciennement procuré par la cigarette “fumée” peut désormais être retrouvé dans la vape, ce qui facilite largement l’arrêt progressif de la nicotine, en réduisant peu à peu les doses.

De toute façon, la nicotine c'est cancérigène ?

Faux : la molécule de nicotine n’est pas cancérigène. Elle peut dans certains cas extrêmes représenter un danger pour l’Homme, mais nous parlons ici de très grosses quantités en aucun cas semblables aux faibles doses contenues dans une cigarette électronique.

Cette idée reçue vient des dangers de la cigarette « classique ». En effet, ses composants tels que le goudron, l’arsenic ou encore l’ammoniac sont eux reconnus comme fortement cancérigènes. On associe alors directement l’intégralité des composants de la cigarette à ce risque pour la santé, alors que la nicotine ne fait pas partie de la liste des agents toxiques.

Rassurez-vous, tous les éléments cancérigènes précédemment cités ne sont pas présents dans la composition des e-liquides !

Le saviez-vous : la nicotine est présente en faible taux dans des légumes tels que les pommes de terre ou encore les aubergines !

Est-ce qu'on peut faire une overdose de nicotine ?

Faux : il est impossible de faire une overdose de nicotine avec son e-liquide, en tout cas pas accidentellement. Il est en effet possible de faire un surdosage, avec par exemple un mauvais calcul lors de ses préparations DIY ou en vapotant de manière rapide un e-liquide avec un taux de nicotine non adapté, trop élevé pour vos besoins.

Ce type d’accident provoque des symptômes certes peu agréables, mais bien sûr pas dramatiques. Il faut retenir qu’une overdose qui représenterait un réel risque pour la santé humaine est impossible par une simple erreur de dosage de nicotine dans votre e-liquide.

En effet, il est estimé que la dose létale pour l’homme est située entre 500 mg et 1000 mg. Pour être certain que votre dosage est bon, utilisez notre calculateur DIY ! Pour le reste, vapez tout d’abord de faibles quantités sur une journée pour vous habituer au ressenti de votre cigarette électronique et de votre e-liquide et estimez ainsi vos besoins tranquillement sans risque de vous surdoser en nicotine.

La nicotine est présente dans le tabac et la vape. Fumer et vapoter, c'est pareil ?

Faux : oui, les e-liquides peuvent contenir de la nicotine si vous le décidez, mais non, cela n’est pas comparable à une cigarette.

Contrairement à ces dernières, vous pouvez tout d’abord choisir votre dosage comme évoqué précédemment. De plus, les dosages moyens ne sont pas de la même importance : une cigarette classique contiendrait entre 10 et 15 mg/mL de nicotine, tandis que le dosage moyen des e-liquides oscille entre 3 mg et 12 mg.

N’oublions pas également qu’une grande majorité de vapoteurs a tendance à considérablement diminuer ce dosage au fil de sa consommation car la cigarette électronique est avant tout un outil de sevrage du tabac traditionnel.

Le mot de la fin

Vous êtes désormais incollable sur la nicotine ! On espère que ce guide vous aura aidé à tout comprendre sur cette molécule et que cela vous aidera dans votre sevrage tabagique.

Pour toutes questions ou conseils, n’hésitez pas à contacter notre service client via notre rubrique contact. Nos conseillers de vente en magasin se feront également un plaisir de vous aider dans votre parcours de vapoteur.

Les actus de la vape, nouveautés e-cigarette et e-liquide, tests, vidéos et tutoriels… Ne ratez plus aucune info en nous suivant sur les réseaux sociaux !

Logo Facebook
Logo Instagram
Logo Youtube

Les actus de la vape nouveautés e-cigarette et e-liquide, tests, vidéos et tutoriels… Ne ratez plus aucune info en nous suivant sur les réseaux sociaux !

picto Youtube mobile
Picto instagram mobile
Picto Facebook mobile
newsletter inscription Desktop
Inscription Newsletter mobile
retour boutique E-Fumeur.fr